Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hors compétition... enfin !

Hors compétition... enfin !

Mon parcours pour obtenir mon diagnostic...

Jardiner

Bonjour,

je viens de découvrir une chouette vidéo, qui bien qu'elle soit axée sur la relation de couple, m'inspire également beaucoup pour savoir comment gérer mes relations amicales :-)

La question est : « Est-ce que JE suis épanouie avec cette relation ? »

« Que chaque jour notre relation fasse que tu sois plus joyeuse et plus épanouie en étant avec moi que si tu es sans moi. »

« La relation est prévue pour que quelque chose s'épanouisse entre nous deux. »

« Est-ce qu'il me traite de telle façon que chaque jour je devienne un être plus joyeux, plus vaste, plus épanoui par sa présence ? »

« La relation d'amour c'est de l'amour, et l'amour c'est ce qui nous épanouit, ce qui nous grandit. »

« Sans toi je ne serais pas ce que je suis, je n'offrirais pas ce que je peux offrir au plus grand nombre... si je ne reçois pas son amour, si je n'ai pas ce soutien... »

« La relation de couple... c'est ce qui est sensé me faire partager le précieux de ce que je suis... »

« ça n'a rien à voir avec ce que l'autre est, c'est juste comment ça se met avec moi... peut-être c'est juste pas bon pour moi, c'est pas ajusté pour moi. »

« Bien sûr dans une vie de couple on a nos petits nuages, mais quand on regarde globalement chaque jour à la fin de la journée dans quel état est ma fleur... chaque jour je vois que ma tige grandit. »

« Est-ce que globalement je sens que cette relation m'épanouit, me fait vivre mon rêve ? »

« L'émerveillement... c'est exactement ça que je vis, c'était lumineux, c'était joyeux, on se soutenait mutuellement et quand on est ensemble tout est possible. »

« Je ne suis pas éternelle... donc est-ce que je veux me donner une chance de vivre mon rêve d'enfant ? »

« Y'a pas de mieux ailleurs, mais y'a mieux en moi, ça c'est sûr !
Et tant que je reste avec cet être-là je ne vais jamais pouvoir trouver le meilleur en moi. »

« Quand on ne vit pas dans la relation de couple ce miroir d'amour qui nous voit dans toutes les dimensions de ce que nous sommes, ça devient un peu compliqué de se voir soi, de continuer à se voir soi. »

« À un moment la partie que l'autre ne me reflète plus de moi, je commence à ne plus la sentir. »

« Cette part de moi elle n'est pas aimée, et ce qui n'est pas aimé dépérit.
Il y a des zones de nous qui sont fragiles, parce qu'on est des enfants humains, donc ce qui n'a pas été aimé en nous petit a vraiment besoin de recevoir de l'amour de l'Extérieur.
Il y a une qualité d'amour qu'on peut trouver qui vient de l'Intérieur, mais il y a une qualité d'amour si on ne la goûte pas de l'extérieur, on n'en a pas reçu assez pour s'auto-alimenter là-dessus. »

« S'il y a une difficulté à s'occuper de ce bout de terrain, c'est que ce bout de terrain n'est pas tellement aimé dans la relation, pas tellement valorisé dans la relation. »

« Si je crois ça, je ne vais pas chercher ailleurs. »

« Peut-être je serais seule, mais je vais m'occuper de mon Jardin en entier, parce tout était en train de dépérir... J'ai dit ok, tant pis !
Ce n'était vraiment pas ma préférence... tant pis, ça me fait trop mal... je sentais que je me perdais.
Alors je suis partie jardiner seule 1 an. Et au bout d'un an, whaou mon jardin étant franchement très joli !
Et là au bout d'un an quand j'ai vu la totalité de mon jardin, je suis tombée amoureuse de moi... Whaaa incroyable ce jardin ! Dis donc c'est moi ! Whaaa !
Mais qu'est-ce que tu es belle toi !
C'est très étonnant ce changement... d'un seul coup, je commençais à me trouver belle. Whaaa
Et j'avais juste ce leitmotiv qui tournait qui disait « Maintenant je m'aime et je sais m'occuper de mon jardin et je ne permettrais pas que la personne qui arrive en face de moi m'aime moins que je m'aime et ne s'occupe pas aussi bien de mon jardin que je m'en occupe. »
Et là à ce moment des personnes ont commencé à se présenter, des jardiniers potentiels... Et j'en ai refusé, ce qui n'arrivait jamais dans ma vie ! »

« Rien n'est gagné d'avance, donc on vérifie chacune tous les jours notre mode de jardinage. Et on se dit si... t'as oublié une petite fleur... »

« On a des désamours de nous, donc c'est compliqué qu'on puisse imaginer que c'est possible. »

« On a des croyances spirituelles qui disent... le vrai amour... on devrait...
De toute façon je ne devrais pas avoir besoin de cet amour à l'extérieur, je devrais quand même trouver une source à l'intérieur qui fait que je n'ai plus autant besoin de la relation avec l'autre.
Oui sur un certain plan... ça n'empêche pas que je veux vivre une relation qui ait du goût à 360°.
C'est un « ET », c'est pas un « OU »
Du coup si on prend en compte les 2, on devient assez exigeant... mais d'une bonne exigence qui est « Je veux prendre soin de moi ». »

« Si je ne m'aime pas à cet endroit-là, je vais accepter... la personne qui ne m'aime pas comment j'aimerais qu'on m'aime. »

« La seule chose qui m'empêche de rencontrer le jardinier à ma taille c'est ma croyance qu'il n'y en a pas de jardinier à ma taille.
Et comme je crois qu'il n'y a pas de jardinier à ma taille, j'accepte des relations avec des jardiniers qui ne sont pas à la taille de mon jardin. »

« C'est un changement de paradigme. »

« Le jour où je me positionne en choisissant de m'aimer à ma dimension, je ne permets plus à qui que ce soit de m'aimer moins que je m'aime.
Et le jour où j'entre dans ce monde-là, je ne suis plus jamais triste, déçue dans une relation parce que je ne permets pas qu'on ne m'aime pas à ma dimension. Donc on est très en sécurité. »

« C'est l'année de ma vie où j'ai le plus travaillé sur moi en me faisant accompagner en séances individuelles pour justement guérir mes blessures du passé qui faisaient que je pouvais ne pas m'aimer tout à fait. »

« Je considère vraiment cette exigence-là dans l'amour comme la volonté même de la vie pour elle-même, la vie elle veut le meilleur pour elle-même. Et on est cette vie-là. »

« Je veux que ton regard sur moi ça me fasse me sentir aussi de bien que si j'étais au soleil.
Je veux que tes paroles résonnent à mes oreilles aussi doucement que le chant d'une rivière.
Je veux tout ça. Et plus. »

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article