Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hors compétition... enfin !

Hors compétition... enfin !

Mon parcours pour obtenir mon diagnostic...

STOP !

STOP !

Oui... Stop !

J'en ai marre de me sentir si mal et si longtemps (plusieurs jours !) après avoir participé à 2 jours de stage avec d'autres personnes ou même 1 seule journée...

J'y participe parce que les sujets m'intéressent... mais je ne peux pas continuer à supporter ça.

> Je ressens un élan qui me donne envie de participer, rencontrer des gens intéressés par les mêmes sujets que moi...

> Durant la journée, je ressens un peu le malaise lié à cette situation (mais j'ai tendance à me couper de mon ressenti, sans quoi je partirais sur le champ !)
(aller aux toilettes est un des trop rares moments merveilleux de calme de ma journée !)

> Et puis après, je subis les conséquences de cette surcharge d'avoir passé la journée entière avec eux (sans vraiment de possibilité de prendre de pause, de m'isoler, sans quoi je l'aurais fait !) :
une grande fatigue, et pourtant impossible de trouver le sommeil à cause de toutes ces tensions musculaires, ce mal au ventre...

Il me va donc falloir réfréner mes élans à participer à ce genre de choses qui me font envie mais me laissent si mal après...

J'ai été contente ce matin de trouver ce billet d'Alexandra qui met justement des mots sur mon ressenti du moment :

« Le terme exact est “shutdown”.
C’est grosso modo une crise amenée par une surcharge, un trop plein. Qu’il ait lieu sur le plan sensoriel (trop stimuli, trop de bruits, trop de monde), sur le plan intellectuel (un afflux d’informations trop important, des consignes imprécises ou contrariantes) ou encore sur le plan relationnel (des codes difficiles à identifier, à traiter, à déterminer). Voire sur les 3 plans à la fois, dans les cas les plus sévères. »

http://les-tribulations-dune-aspergirl.com/2017/06/24/shutdown-meltdown-autistiques-quand-le-besoin-de-repli-sur-soi-se-fait-pressant/

J'avais toujours pensé qu'une crise était quelque chose d'explosif (comme une crise de nerfs par exemple), mais je me réalise que non pas forcément...

Une crise pourrait probablement être définie comme un épisode de rupture avec le comportement habituel (donc par exemple un besoin impérieux de s'isoler... ne laissant pas le choix d'agir autrement).

 

Mon rêve serait de pouvoir utiliser une « cape d'invisibilité » comme celle que Hagrid confie à Harry Potter... ainsi je pourrais être présente, voir et entendre ce qui se passe, sans être obligée d'interagir avec les gens !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article