Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hors compétition... enfin !

Hors compétition... enfin !

Mon parcours pour obtenir mon diagnostic...

Se positionner

Quelle attitude avoir avec les autres est un dilemme sur lequel je cogite souvent...

J'aurais tendance à agir avec l'autre comme j'aimerais qu'il soit avec moi (attentionné par exemple), car je suis d'un naturel bienveillant, et je souhaite de bonnes choses aux autres.

Mais je remarque aussi qu'avec certaines personnes, j'ai intérêt à ajuster mon comportement en fonction de celui de l'autre pour ne pas être dans un déséquilibre trop important, que l'attention n'aille pas toujours dans le même sens, que l'autre n'abuse pas de ma gentillesse et de ma prévenance et ne me déconsidère pas d'être « trop gentille »...

J'ai l'impression que c'est un exercice de funambule...

Se positionner

Je sais aussi qu'il est important que je sois consciente de mes limites, des limites de ce que j'accepte ou non, savoir quand l'autre « dépasse mes bornes », sans pour autant tomber dans le jugement qui est un piège comme l'explique bien Marshall Rosenberg dans sa description de la Communication NonViolente (CNV). Alors comment réussir ce tour de force ?

Peut-être en me centrant juste sur Moi, Mes besoins et Mes limites...
Juste être consciente que la demande (ou l'attente) de l'autre dépasse les limites de ce que je peux, sans pour autant le juger, lui prêter des intentions de domination, de vouloir abuser de la situation à son profit...

Ce n'est pas une vision des choses très courante, mais elle se situe entre « se remettre excessivement en question » et « juger l'autre, le rendre responsable de trop en vouloir ».

 

Stella me faisait remarquer aujourd'hui que ma préoccupation si importante de savoir comment réagir avec les gens, à me sur-adapter... était sans doute également liée à une blessure de rejet et d'abandon... ah oui c'est sûr que ça me ferait vraiment trop mal de recevoir des phrases de rejet une fois de plus...

En même temps, je réalise que les 2 personnes avec qui j'échange le plus souvent sont des personnes ayant un fort caractère... et donc je peux justement m'en inspirer pour tester d'autres manières de réagir que celles dont j'ai l'habitude !

 

Lorsque mes différences sont pointées par des personnes appartenant à la majorité de la population, c'est le plus souvent pour mettre en avant les domaines dans lesquels où je suis moins compétente qu'elles ou dans lesquels j'ai des difficultés...
Il me faudrait donc avoir chaque fois l'état d'esprit de l'entretien d'embauche pour leur montrer (ou leur rappeler) que ces différences sont également sources de qualités particulières !

Mais ce n'est pas facile de trouver par soi-même quelles sont ses qualités...
Personnellement, j'ai tendance à trouver « normales » certaines de mes capacités, alors même que je souffre régulièrement de ne pas les trouver suffisamment chez les autres !
D'où certainement l'intérêt des communautés où les individus peuvent réfléchir aux qualités associées à leurs différences !

Je réalise que la qualité que j'ai développée en lien avec cette blessure de rejet est que je suis très respectueuse des autres, prévenante, bienveillante... :-)

 

Bonus du jour

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article