Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hors compétition... enfin !

Hors compétition... enfin !

Mon parcours pour obtenir mon diagnostic...

Respirer en conscience

Je vois bien que ma tête a tendance à me faire me disperser, mon attention étant attirée par tant de choses si intéressantes (que ce soit sur internet ou dans la réalité concrète)...

Je me sens perdue, je ne sais plus où donner de la tête, par où commencer, ce qui est prioritaire...

Ajouté à cela mon hypersensibilité qui me fait ressentir toutes les émotions à une intensité très élevée...

Comment retrouver un peu de sérénité, me poser, me recentrer pour être moins secouée par mes pensées et mes émotions ?

Je crois que j'ai trouvé une idée (encore faut-il que j'arrive à m'y tenir sur la durée) : me centrer sur les mouvements de ma respiration.

Respirer en conscience

On conseille souvent aux personnes agitées de faire de la méditation, mais rester immobile ne me convient pas du tout...
J'ai aussi essayé le taï chi, qu'on désigne comme une « méditation en mouvement »... (mais arrivé au 3ème trimestre, je me suis fait une sciatique récidivante... sans doute parce qu'on a commencé les coups de pieds et que personne ne m'a dit que je ne fléchissais pas assez les genoux).

 

L'avantage de la respiration, c'est qu'elle n'est pas immobile, statique... et puis elle est là, disponible en permanence quoiqu'on fasse !
Et quelques secondes suffisent pour mettre notre conscience dessus.

 

Au niveau émotionnel, cela a aussi plusieurs intérêts :

=> déjà, on peut utilise le rythme de la cohérence cardiaque (6 respirations profondes par minute) pour s'apaiser

=> et puis il paraît que la respiration est responsable de 40% de l'intensité de nos émotions... voilà une marge de manoeuvre intéressante quand on a des émotions démesurées !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article