Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hors compétition... enfin !

Hors compétition... enfin !

Mon parcours pour obtenir mon diagnostic...

Les implicites...

Je me doute que les non autistes ne se rendent pas compte à quel point le quotidien est parsemé d'implicites...

Un jour où nous étions 3 filles, Raiponce prononce une phrase à voix haute tout en regardant son téléphone... mais à qui s'adressait-elle ? À moi ou à l'autre personne ?

C'est là que j'ai réalisé que c'était la direction du regard de la personne qui parle qui me permet de savoir à qui la personne s'adresse.... et même avec cet indice, les discussions de groupe me sont très fatigantes :
=> toujours chercher à savoir à qui la personne s'adresse vraiment
=> et est-ce qu'elle continue de parler du même sujet ou bien a-t-elle changé de sujet sans prévenir ?

Les implicites...

Encore hier, j'ai eu l'occasion de réaliser à quel point la relation avec l'autre est compliquée.

Il y a une semaine j'ai fait la connaissance d'une fille de mon département via un site internet, et elle semblait très impatiente de me rencontrer.
Nous avions convenu de nous voir hier en début d'après-midi, après son travail. J'avais proposé d'aller manger une crêpe ensemble (vu que c'était la chandeleur), et l'idée lui plaisait, donc je lui avais proposé un lieu.
La veille au soir elle m'avait écrit de la tenir au courant pour l'horaire de notre rendez-vous, je lui ai dit que ce serait certainement vers 14h30 (elle finissait à 13h).
Hier matin je lui envoie un message pour savoir comment elle va, auquel elle répond.
Puis vers 13h30, elle m'envoie un message pour me dire qu'elle est rentrée chez elle, et que finalement on ne pourra pas se voir... sans me donner plus d'explication, juste en écrivant "je suis désolée".
J'étais évidemment déçue, car je m'étais organisée pour réserver une plage horaire pour la rencontrer, et je préparais déjà mentalement un peu les sujets de discussion qu'on pourrait aborder (elle trouve que je parle peu).

Puis j'ai fini par me demander si finalement elle n'attendait pas que je lui confirme avant 13h (avant qu'elle ne termine son travail) que j'étais toujours ok pour se voir à 14h30, et que n'ayant pas répondu à son attente implicite (que je n'ai pas saisie), elle avait décidé de rentrer chez elle.
Je lui ai posé la question, mais sa réponse n'était pas claire du tout...

Je comprends pourquoi les relations sont si compliquées pour moi, car il doit arriver que je loupe des implicites, du coup je ne réponds pas à l'attente de l'autre, qui est déçu... ça créé des malentendus, et de la déception des 2 côtés. J'ai l'impression que ça aboutit à ça à chaque fois...

Et moi j'ai beau cogiter (et même demander à l'autre), je ne suis pas forcément plus avancée pour comprendre ce qui se passe exactement...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article