Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hors compétition... enfin !

Hors compétition... enfin !

Mon parcours pour obtenir mon diagnostic...

Je ne suis pas sociable !

Faire semblant d'avoir des choses à dire aux gens n'est vraiment pas ma spécialité !

Hier j'ai appelé ma grand-mère pour lui souhaiter son anniversaire... une fois que je lui ai dit ça, je n'avais rien d'autre à lui dire mais elle avait envie de parler, avoir de mes nouvelles... puis elle m'a passé mon grand-père, qui à un moment m'a demandé si j'étais toujours seule, ce à quoi j'ai répondu oui, il a ajouté « si ça te convient tant mieux ». Oui en effet ça me convient bien !

Il y a aussi un cousin (que je n'ai pas vu depuis des années) qui m'a contacté via internet... apparemment il avait envie d'avoir de mes nouvelles et m'a demandé si j'avais une photo de moi pour voir à quoi je ressemblais maintenant... mais non je n'en ai pas... les photos, ça non plus ce n'est pas mon truc... Je n'en prends jamais et ça ne me manque pas, je préfère observer attentivement l'image que je trouve agréable à regarder plutôt que me concentrer sur la réussite d'une photographie !

Dans la journée je suis allée au Marché de Noël avec Raiponce, qui a beaucoup râlé (trouvant ce marché moins bien que celui de l'an passé)... et ça m'a rappelé qu'au début où on s'est connues, elle m'avait dit « mais tu ne râles jamais toi » (je ne pense pas que ce soit vrai, mais comparé à elle, beaucoup moins c'est sûr !).

J'ai senti ce décalage existant entre nous, le fait que je ne vois pas l'intérêt de râler, ça n'a rien de constructif... (elle aurait de la marge de progression pour travailler sur l'acceptation et moins s'attarder sur le verre d'eau à moitié vide ! )

Samedi elle y retourne avec des copines du boulot, et m'a proposé de venir. J'ai décliné son invitation, car déjà à 2 j'ai trouvé ça compliqué d'évoluer au milieu de la foule (et samedi il y en aura encore plus !), avancer au même rythme, aller dans la même direction, écouter ce que l'autre dit... quelle attention permanente cela me demande !

À vrai dire je n'arrive pas à comprendre pourquoi les autres ont ce besoin d'être entouré d'un harem, d'un troupeau... pour moi le groupe c'est fatigant, bruyant... ça demande trop d'énergie et de concentration pour tenter de comprendre tout ce qui se passe...

Ces moments de fréquentation des autres (par téléphone, internet ou dans la réalité physique) me font me sentir en décalage, faisant ressortir ce sentiment d'étrangeté que je n'ai pas d'intérêt pour ce qui intéresse généralement les autres...

Donc oui je préfère être seule, et pouvoir consacrer mon temps à des sujets qui m'intéressent vraiment, me nourrissent... plutôt que me sentir obligée de faire comme les autres, suivre le groupe, faire semblant d'avoir des choses à dire...

Et je me demandais pourquoi j'apprécie tant la compagnie de ma chienne : est-ce que parce qu'elle ne râle pas, parce qu'elle ne passe pas son temps à émettre des jugements ?

En fait les gens, il y a que dans 2 situations où j'ai plaisir à les fréquenter :
-> soit pour échanger sur des sujets qui m'intéressent (et juste échanger des nouvelles ne m'intéresse pas vraiment en fait)
-> soit pour les aider (comme je le fais dans mon métier).

J'ai réalisé il y a peu que c'était aussi une grande force cette « autonomie relationnelle » (le fait de ne pas être tellement attachée aux personnes) : cela va me permettre de changer de région sans regret (en emmenant ma chienne et ma jument) et en espérant y rencontrer une chérie !

Je ne suis pas sociable !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article