Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hors compétition... enfin !

Hors compétition... enfin !

Mon parcours pour obtenir mon diagnostic...

S'écouter...

 

« Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin »
(proverbe africain)

 

Vous avez sans doute déjà entendu, ou lu, ce proverbe...

Proverbe qui présuppose quand même qu'on ait pris la bonne direction ! Parce que aller plus loin dans l'erreur, pas sûre que ce soit un avantage !

Il vous est peut-être déjà arrivé d'être dans un endroit que vous ne connaissez pas et avoir l'impression de prendre la bonne direction, mais au bout d'un moment, ne trouvant toujours pas votre destination, le doute surgit... que faire ?

=> continuer à avancer dans cette direction en pensant que le but est proche ?
=> ou se dire que si on s'est trompé, on risque de s'éloigner encore plus de son but, donc de perdre du temps... et qu'il serait préférable de trouver des informations (soit en demandant à quelqu'un, soit par des moyens technologiques modernes tels que consulter internet depuis son smartphone).

Ce n'est déjà pas simple de changer de direction, reconnaître qu'on s'est trompé, lorsqu'on est seul impliqué... mais lorsqu'on est un groupe ou une équipe, c'est bien pire !

Surtout si on est sous la responsabilité d'un chef borné (un exemple ? un responsable de CRA très orienté vers la psychanalyse... l'approche psychanalytique n'était d'aucune aide pour les personnes autistes cf. le documentaire « Le mur »).

Voilà une illustration des inconvénients de la survalorisation du « collectif »... et oui le travail collectif n'a pas que des avantages, il a aussi des inconvénients !

C'est que la « dissonance cognitive* » n'est déjà pas facile à résoudre pour soi-même...
Mais quand on est cerné de personnes dans le déni, ça complique encore la tâche, car remettre en question ses croyances implique le risque de se retrouver isolé de la majorité de l'équipe dans laquelle on évolue...

* un exemple de « dissonance cognitive » pour mieux comprendre ?

Lorsque lors d'un repas, une personne mange de la viande, et discutant avec une personne végétarienne, elle affirme aimer les animaux...

(si les « aimer », c'est aussi payer pour qu'on les tue, alors mieux vaut pour les proches et éventuels enfants de cette personne qu'elle ne les aime pas trop ! )

 

Je ne sais pas si vous avez cette impression, mais j'entends très souvent l'idée qu'il faut s'écouter, ne pas tenir compte des autres, de leur regard, de leurs attentes...

Et lorsqu'on cherche de l'aide auprès d'un professionnel de santé, et en particulier un.e psy, bon nombre cherchent à nous faire rentrer dans le moule de la théorie qu'ils ont apprise... la théorie psychanalytique par exemple !

Ils utilisent nos paroles pour faire leur propre interprétation à laquelle ils veulent ensuite qu'on adhère... on est loin de « s'écouter », prendre le temps et le droit d'observer si les paroles du thérapeute résonnent juste en nous ou non...

Intériorité... il s'en passe des choses à l'intérieur ! (Piton de la fournaise)

Intériorité... il s'en passe des choses à l'intérieur ! (Piton de la fournaise)

La psychanalyse n'est pas une approche scientifique puisqu'elle ne satisfait pas au « critère de Popper » , elle n'admet la possibilité d'être réfutée... (c'est donc ce qu'on appelle un « dogme »)... ce qu'ont pourtant fait certains ex-psychanalystes comme Alice Miller ou Jacques Van Rillaer ! Merci beaucoup à eux.

Tout l'inverse de l'approche centrée sur la personne développée par Carl Rogers. Merci à lui !

Mais il n'y a pas que dans le domaine psy qu'on nous incite à ne pas à nous écouter : par exemple, les personnes n'aimant pas les produits laitiers sont bien souvent menacées de futurs problèmes osseux si elles ne se forcent pas à en ingérer quotidiennement... (alors qu'il existe pourtant d'autres sources de calcium !)

On a parfois l'impression que les professionnels de santé nous disent de nous écouter... sauf quand ça ne les arrange pas évidemment... une sorte de conseil à géométrie variable susceptible de nous faire plonger dans la plus grande perplexité !

 

Bonus du jour

Marcher dans la nature... à la campagne, en forêt...

Une balade en forêt ou à la campagne (surtout en cette saison avec toutes ces couleurs magnifiques des feuilles des arbres) fait du bien à notre moral et à notre santé !

www.lanutrition.fr/les-news/le-bain-de-foret-nouvel-anti-stress.html

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article