Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hors compétition... enfin !

Hors compétition... enfin !

Mon parcours pour obtenir mon diagnostic...

Être « adulte »...

Je crois que dans mes relations informelles (amicales), j'ai sans doute une attitude d' « enfant »... (une bienveillance naïve...)

C'est que je ne comprends pas bien comment cela fonctionne, quelles règles régissent ces relations, alors je suis « ouverte », dans l'attente de l'autre (puisque j'ai envie d'avoir des échanges avec cette personne que je trouve intéressante)...

Mais même comme ça, ça ne fonctionne pas... alors autant me recentrer sur moi, mes besoins et les satisfaire par moi-même autant que possible sans me soucier de ces autres...

Finalement, c'est peut-être ça « être adulte »...

=> ne pas être dans l'attente de l'autre... vivre sa vie comme on en a envie, sans chercher les relations avec les autres (et les laisser venir à nous s'ils ont envie... plutôt que vouloir entretenir la relation en allant vers l'autre, et finalement risquer d'être la seule personne à « porter » cette relation)

=> et lorsqu'une personne nous contacte, ne pas forcément accepter l'échange s'il ne nous convient pas.

J'avais déjà expliqué à Mickey que les relations « accordéons » ne sont pas supportables pour moi (être proches, puis il devient distant, ne donne pas de nouvelles, ne répond pas à mes messages... puis de nouveau il cherche à être proche...).

Alors, lorsqu'après une longue période de silence, il me contacte pour me demander comment je vais, je lui réponds « ça va. Et toi ? »... (comme je peux le faire avec un voisin que je croise et avec qui je n'échange rien de plus)

Mais lorsqu'il me répond et me pose une question visant à approfondir l'échange, cette fois, c'est trop, et je décide de ne pas répondre : il n'a pas le temps, il est tout le temps très occupé, et il sollicite un échange... alors que je sais très bien comment ça va finir... dans le silence et, pour moi, dans la déception, la frustration d'avoir accordé du temps pour rien, pour un échange qui n'aura aucune suite... non merci !

J'ai l'impression qu'être « adulte » c'est « ne pas être sympa »...
(un peu comme dans ce sketch de Florence Foresti...)

> Ne pas tellement aller vers les autres (vivre sa vie sans eux, et voir si finalement on leur manque et qu'ils reviennent vers nous... ou pas !)

> Et puis ne pas forcément répondre aux échanges quand on sait d'avance que le résultat ne conviendra pas à nos besoins... tant pis pour la personne en face, je ne vais pas lui réexpliquer à chaque fois... Elle propose un échange, et je dispose... d'évaluer si cette proposition est compatible avec mes besoins ou non.

Être adulte, est-ce faire désirer notre présence ?
Est-ce décider qui mérite qu'on lui accorde notre temps, notre attention, notre énergie ?

 

Bonus du jour

 

Être « adulte »...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article